jeudi, mars 20

Souriez, vous êtes matés

J’ai déjà eu l’occasion de vous signaler comme parfois la vie d’une mère de famille peut virer au casse-tête.

Ellen « Treffly » Coyne en a fait les frais, le 8 décembre dernier, lorsque lui est venue l’idée d’emmener ses 3 enfants et la fille d’un voisin au Wal-Mart du coin, pour que les filles puissent donner les sous qu’elles avaient récoltés pour aider les sans-abri.

« Treffly », qui a un petit nom à coucher dehors soit dit en passant, s’est garée à moins de 10 mètres de l’endroit de la quête. Il caillait et, en plus, il bruinait, sa petite dernière de deux ans dormait dans le siège auto, et ses deux autres filles et la voisine n’avaient besoin que de quelques minutes pour déposer leurs sous, sourire à l’objectif de « Treffly » décidée à immortaliser ce joli conte de Noël, et hop, emballé c’est pesé. Pas besoin de transformer un saut de puce en véritable expédition, bébé hurleur en prime.

Ce qui fut dit fut fait, sauf qu’en revenant vers son véhicule, «Treffly » s’est fait arrêter, menottes, hurlements de policiers et tout le tralala parce qu’elle avait mis la vie de sa fille en danger en la laissant dans une voiture tiède, portes verrouillées et alarme activée pendant cinq minutes à tout casser, tout en étant à moins de dix mètres et n’ayant jamais perdu le véhicule des yeux… au lieu de la réveiller et de la prendre avec elle sous le crachin.

On aurait presque envie de sourire devant tant d’énormité, mais sachez qu’elle risquait tout de même 1 an de prison et jusqu’à 2500$ d’amende.

Tout est bien qui finit bien puisque les charges ont été abandonnées la semaine dernière.

Il faut dire que la « Treffly » a été aidée par le fait que les flics ont tout bonnement oublié de récupérer ses deux filles (8 et 9 ans), qu’ils avaient mises à l’intérieur du Wal-Mart le temps que « Treffly » soit emmenée au poste, et qu’elles y ont donc passé de longues heures, livrées à elles-mêmes, et qu’elles avaient trop peur des policiers pour demander de l’aide. Difficile après ça de venir témoigner en accusant cette femme de ne pas surveiller suffisamment ses enfants.

Comme cette affaire a fait beaucoup de bruit ces derniers jours, je l’avais à l’esprit hier, quand rentrant de la « Y », sous une pluie battante, je me suis dit que c’était le moment idéal pour m’arrêter récupérer un costume de Justin chez le teinturier. Je m’approche et je vois une place de parking pile face à la porte de la boutique. Il tombait des trombes d’eau, j’avais payé la veille et la patronne se souvient toujours de mon nom, donc je savais que j’allais en avoir pour moins d’une minute. J’ai décidé de faire ma « Treffly » et j’ai laissé fiston au sec. Je suis entrée dans la boutique, récupéré le costume que la patronne était déjà en train de me tendre, et je suis ressortie. Chrono, 30 secondes, bonjour-au revoir inclus. Et bien croyez-le ou non, la conductrice de la voiture d’à-côté était au volant et attendait que je revienne, montre en main et, j’imagine, prête à composer le numéro des flics. J’ai eu droit à un regard scandalisé et presque haineux.

Je dirais deux mots : au secours.


5 commentaires:

Flo a dit…

Je comprends tres bien ton point de vue, Marie. En meme temps, et c'est peut-etre parce que ca fait pres de 18 ans que j'habite ici, je suis devenue un peu parano, et je ne laisserais pas mes enfants, meme une demi-minute tous seuls dans la voiture. Pas de peur de me faire reprimander, ou pire, arreter, mais de peur qu'il arrive quelque chose. C'est un peu bizarre, je sais, mais ici (=dans ce pays) j'ai appris a faire attention (un peu trop peut-etre). Petite anecdote: la semaine derniere je suis sortie du terrain de jeux par une des grilles, et ma fille (de 5 ans) est sortie par une autre en courant pour me rejoindre au coin. Des mamans qui arrivaient et qui l'ont vue sortir toute seule (elles ne pouvaient pas savoir qu'elle etait avec moi), l'ont interpelee et lui ont demande qui l'accompagnait. J'ai trouve ca bien.
Contente de te lire a nouveau.

Gaelle a dit…

Je me suis fait engueulee par une femme-flic a l'aeroport de JFK car j'avais pose ma voiture a 10 metres de l'entree, pris la valise de ma BM dans le coffre et que je l'ai accompagnee jusqu'a la porte coulissante de l'entree des departure, sans quitter la voiture des yeux. J'ai vu la flic s'avancer vers la voiture, j'ai embrasse ma BM et je suis donc revenue en courant vers la voiture. Elle a menace de m'arreter... je ne me suis pas laissee faire et je me suis barree vite fait bienf ait quand meme...

Yibus a dit…

Ah, d'accord, c'est le "Y" qui t'a happée pendant douze jours... L'a du en voir des choses, le vestiaire hommes-femmes-enfants (rooh, je m'y perds)...

Brrreffff... Quand je vais à l'école chercher les enfants, je laisse le petit à l'arrière s'il dort. Et comme il est derrière les vitres fumées, personne ne voit rien. De toute façon, une minute après, c'est fini, je suis là... Alors... Hein...

Tant qu'on y est, ce n'est-il pas plus dangereux, les gens qui peuvent téléphoner en conduisant (genre au Maryland) ? Je dis ça parce que la loi interdisant le portable au volant devrait bientôt être votéee. Comme à DC. Voilà une nouvelle qu'elle est bonne.

Kazilar a dit…

See here or here

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now keep it up!